DRC

Mambuya Obul’okwess – DRC

Mambuya Obul’okwess – DRC

Being part of Gender Links has made me notice the gender gaps that are prevalent in media training institutions, in the newsrooms and in life in general. At IFASIC, female students are now more than 80% of the student body. However, these women do not go into the newsroom after their studies. This is a general cause for concern if women are to be at least 50% of employees in the newsroom.

July 1, 2015 Themes: Gender equality | Media

Les femmes artistes peintres du village MAKWACHA

Les femmes artistes peintres du village MAKWACHA

Les photos que je vous propose démontrent le savoir faire très particulière des femmes du village MAKWACHA ou l ’art s ’accorde au féminin. Le village de MAKWACHA est situé Á  47km au sud de Lubumbashi sur la route nationale qui relie cette ville minière Á  Kasumbalesa, le poste frontalier qui sert de charnière entre la RDC et l ’Afrique Australe dont les ports servent Á  acheminer les minerais du Katanga et accueillir les produits manufacturés. C ’est grâce Á  ses femmes que ce village est devenu la référence absolue de la pratique du « KUSHIRIPA »qui signifie tout simplement l ’art de peindre les murs extérieurs des cases et des tableaux aux divers motifs dans l ’ethnie LAMBA ou BEMBA .Disons que ces dessins sont réalisés Á  base des pigments naturels d ’argile de différente couleurs du sous sol et des patates douces.
En réalisant ce reportage photo des femmes peintres, j ’ai voulue incité l ’attention de toutes les fanes de la culture et art du Katanga, de la RDC, et du monde au travers leurs réalisations qui au par avant sevrée Á  peindre les tombes et les murs de leurs maisons et ça se limité lÁ , mais aujourd ’hui grâce aux différents reportages réalisés et diffusés dans différents medias en ligne, télévision et magazine et Á  l ’organisation d ’une activité dénommé Festival MAKWACHA pour leurs permettre de vendre les tableaux qui seront exposés et gagner des bénéfices .
Notons que ce reportage rejoint les objectifs poursuivis par le protocole de la SADC sur le genre et développement Á  son article 17 qui dit que :

-l ’Etat adopte des politiques et promulgue des lois qui assurent aux femmes et aux hommes l ’accès au commerce et Á  l ’entreprenariat, l ’accès aux bénéfices et aux opportunités équitable, en tenant compte de la contribution des femmes dans le secteur formel et informel ;

June 22, 2015

Kikwit

Kikwit

Située Á  plus de cinq cent kilomètres de Kinshasa et avec une population évaluée Á  près d ’un million d ’habitants , la ville de Kikwit a connu une éclosion des maisons de presse que vers l ’an deux mille bien qu ’elle avait depuis lors la radio télé nationale ; c ’est en 1996 qu ’une première radio communautaire Radio Tomisa a été crée par le Diocèse de Kikwit Á  la suite de l ’épidémie du virus Ebola qui a fait plusieurs victimes dans la ville, ensuite les autres sont apparues et aujourd ’hui Kikwit compte huit radio télé locales qui émettent tous les jours dans un rayon de cent kilomètres minimum ; Une contrée où l ’homme est considéré comme le chef et qu ’il doit occuper les postes de commandement ; ça aurait pu passer inaperçu mais nous avons saisi cette occasion pour produire ce reportage qui parle des femmes qui sont des responsables des medias qui chaque jours les informent , les forment et les divertissent ; les faire voir que la femme peut aussi diriger et bien si elle a les compétences requises ;Et Á  Kikwit quatre maisons de presse sont dirigées par des dames soit 50% sur les huit qui y sont implantées ; La première Á  occuper ce poste Mme Molisho Dandy a débuté comme animatrice Á  Sango Malamu ensuite elle a remplacé d ’abord comme chef de station ad intérim celui qui était en place enfin elle a été confirmée comme Chef de Station quelque mois plus tard en 2011 ; Les trois autres Mesdames Sanduku Helene de la RTNC Kikwit station locale ,Uluma Céline de la RT Venus et Nzila Esperance de la RTVA sont entres dans ce club très fermé et souvent réservé aux hommes un peu plus tard ; Nous croyons que c ’est un bon exemple d ’intégration du genre dans la société le fait de confier des postes de décision aux femmes

June 22, 2015

Égalité Hommes Femmes: mythe ou réalité ?

Je suis motivée Á  faire cette brève présentation, c ’est grâce Á  la formation de l ’UCOFEM en 2013 et la participation au sommet du protocole de la SADEC sur le genre et développement. Cette formation et le sommet 2014 sont venus nous renforcer les captativités et nous permettre de bien identifier dans la société, la question liée au genre et au développement. Le genre stipule dans son alinéa 4 que « les Etats partis s ’assureront que les médias jouent un rôle constructif dans l ’éradication de la violence sexuelle en adoptant des lignes directrices qui s ’assurent que le traitement journalistique des sujets soient soucieux de l ’égalité entre les sexes ». C ’est dans ce sens que j ’ai choisie de réaliser cette émission en vue de montrer que les femmes et les hommes ont les mêmes capacités intellectuelles et sont capables de beaucoup des réalisations questions de passer par un bon apprentissage. Avant les émissions des sensibilisations sur le genre, les femmes et les filles de la Ville où je suis et sa proximité, ne pensaient pas plus aux élections et ne donnent même pas leurs candidatures aux élections ; mais aujourd ’hui c ’est une réussite par rapport aux sensibilisations faites sur le genre dans nos radios et télévisions qui, Á  150km vol d ’oiseau pour des radios. Les femmes et filles ont déposés leurs candidatures Á  la députation provinciale et aux élections municipales. Toujours Á  Kikwit dans le Bandundu, suite au plaidoyer et sensibilisation faite par l ’UCOFEM, nous avons maintenant depuis le mois de juillet, aoÁ»t, septembre 2014 jusqu ’Á  nos jours 4 femmes qui sont Á  la tête de nos radios et télévisions Á  Kikwit sur le 8 chaines. Donc l ’agenda 50/50.

June 22, 2015

Les tractoristes se recrutent parmi les étudiantes de la faculté de l ’agronomie de l ’Université de Bandundu

Les tractoristes se recrutent parmi les étudiantes de la faculté de l ’agronomie de l ’Université de Bandundu

A Bandundu-ville, son Université se distingue de plus en plus par la prise d ’assaut de ce secteur de développement par les femmes.
La faculté de l ’agronomie, encore plus la conduction du tracteur était Jadis une filière d ’études universitaires réservée aux hommes seulement. Depuis l ’organisation de cette filière d ’études dans l ’enseignement universitaire de la place, plus encore la conduite du tracteur pour la mécanisation de l ’agriculture dans la ville de Bandundu est devenue un attrait alléchant pour les étudiantes de la faculté de l ’agronomie de l ’université de Bandundu. Les étudiantes et les étudiants se bousculent dans cette faculté.
Pendant la pratique, personne ne peut louper l ’occasion pour se mettre au volant des tracteurs et montrer de quoi on est capable.
Travaillant les femmes Á  côté des hommes, sans complexe ni discrimination, ces engins sont manipulés Á  la grande satisfaction des autorités académiques et de tous les communs des mortels de la ville. Leurs champs de pratique professionnelle prospèrent et les particuliers demandent leurs services. Ils font le sarclage, l ’herbage et tous les autres travaux qui autrefois n ’étaient réservés qu ’aux hommes. Contents, les étudiants et les étudiantes se respectent mutuellement, se partagent les expériences de leur milieu socio professionnel. Cette expérience est partagée avec les habitants d ’un village situé Á  25km Á  l ’ouest de la ville. En effet, au village Camp Banku, les hommes et femmes travaillent ensemble.

June 22, 2015

Pindi Zanga Godefroid

L ’article 24 relatif aux pratiques sociales, économiques, culturelle et politique du protocole de la SADC sur le genre stipule dans son alinéa 4 que « les Etats parties s ’assureront que les médias jouent un rôle constructif dans l ’éradication de la violence sexiste en adoptant des lignes directrices qui s ’assurent que le traitement journalistique des sujets soient soucieux de l ’égalité entre les sexe ».
C ’est dans ce sens que j ’ai choisi de réaliser ce magazine dans le but de montrer que stéréotypes négatifs sur les femmes et les hommes ne sont pas de nature Á  favoriser un développement axé sur le Genre alors que tous et toutes ont les mêmes capacités intellectuelles et sont capables de faire preuve davantage d ’initiative et d ’esprit entrepreneurial si l ’environnement le permet. Cette émission parle de la nécessité de changer les normes sociales positives afin d ’améliorer la perception sur le Genre.

June 22, 2015

Femme le pannaeu

Andre Kamba Journalist

June 22, 2015

Gender in the media

Betty Malu case study on gender in the media

June 22, 2015

Gender in the congo

we work to fight against hatred and ethnic exclusion

June 22, 2015

La situation de la femme

The situation of women in Kasai Occiendetal in connection with representation of women indecision making bodies effective participation in elections an prospects of the future

June 22, 2015