FRENCH

Les banques de proximité Á  la rescousse des femmes entrepreneurs en RDC

A Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), l’entreprenariat féminin est Á  l’avant plan. Il est incontestablement le secteur qui pèse non pas le poids d’une plume mais plutôt celui d’une montagne dans une économie pourtant en déliquescence.

Flavie Djo Tshingambu : une des mères courages du business en RDC

Le dynamisme des Congolaises dans le monde des affaires en République Démocratique du Congo n’est plus Á  démontrer. Surnommées «les Mères courages », elles ne reculent devant aucun obstacle. Flavie Djo Tshingambu, ancienne secrétaire générale au sein de l’administration congolaise, actuellement Á  la retraite, est de celles-lÁ .

Technologies de l’information et de la communication: piège ou nécessité?

Le téléphone portable, l’internet, la télévision et la radio font partie des technologies de l’information et de la communication (TIC). Ces outils révolutionnaires qui ont vulgarisé l’information, rapproché les civilisations, les communautés et les personnes et délié les langues, même dans les Etats dirigés par les gouvernements les plus totalitaires. Avec les TIC, l’accès Á  l’information est devenu moins coÁ»teux, plus rapide et donc plus accessible. Mais justement, par ce que les frontières sont plus fines, les barrières se brisent et nous assistons Á  des violations de vie privée, au harcèlement et Á  d’autres abus désormais plus faciles Á  commettre et dont l’anonymat est souvent garanti pour leurs auteurs.

Les Kenyanes: des femmes motivées par la réussite

Les Kenyanes sont de plus en plus nombreuses Á  faire des études supérieures. Selon les statistiques gouvernementales, 80.6% des jeunes femmes âgées entre 15 et 24 ans font de telles études.

Les femmes d’affaires congolaises s’inscrivent dans le commerce international

De plus en plus de Congolaises se lancent dans les affaires au-delÁ  des frontières nationales. Elles préfèrent laisser au placard leurs coÁ»teuses tenues vestimentaires, portent des pantalons pour être plus rapides dans leurs mouvements car, elles voyagent beaucoup et sont souvent entre deux avions. Dans les aéroports, elles se font remarquer facilement par leur verbe haut et leurs éclats de rires. Destinations: Lomé au Togo, Abidjan en Côte d’Ivoire, Amsterdam en Hollande, DubaÁ¯ aux Émirats Arabes Unis, Bangkok en ThaÁ¯lande, Beijing et Shanghai en Chine et Hong Kong.

En RDC: Une mine d’or nommée “Moringa”

Dans la Bible, il est dit que lorsque les Israelites se sont retrouvés devant une rivière aux eaux amères, le Seigneur leur a conseillé de prendre un morceau de bois qui se trouvait Á  coté et de le jeter dans la rivière afin d’en purifier ses eaux. Il parait que cet arbre, c’est le Moringa. Découvert par les Congolaises, le Moringa Oliofera, arbre Á  multiples usages, est un complément alimentaire et un régulateur métabolique.

La vente des condiments: un moyen efficace de survie

La vente de condiments aux coins de rues de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, est devenue monnaie courante et se pratique en conformité avec les articles 15 Á  19 du Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement qui stipule que les Etats membres doivent tout mettre en Å“uvre pour que les femmes comme les hommes aient accès aux ressources productives et Á  l’emploi.

En RDC: La sécurité aérienne est entre les mains de ‘Maman Gode’

Ce n’est pas une femme comme les autres. Elle est contrôleuse ou aiguilleuse du ciel Á  la tour de contrôle de l’aéroport international de Ndjili en République Démocratique du Congo.

Femmes entrepreneurs ou la difficulté de sortir des sentiers battus…

Légumes en conserves, textile bas de gamme, artisanat Á  faible valeur ajoutée… VoilÁ  Á  quoi se résume bien souvent l’entrepreneuriat féminin. Un état de fait certainement dÁ» – au moins en partie – Á  la position de l’Etat qui, certes, considère désormais l’entrepreneuriat comme une sortie de crise, mais qui l’a longtemps perçu comme un moyen pour les femmes au foyer de contribuer au budget familial. «Des cas de séparation ou de divorce ont vu l’émergence de bon nombre de petites entreprises. Lorsque le mari disait Á  leur femme: ‘Ale gete kouma to pou viv aster’*, les femmes n’avaient pas beaucoup d’options », soutient Vijay Ramgoolam, directeur de la Small Enterprises & Handicraft Development Authority (SEHDA).

Les danseuses exploitées dans les productions musicales congolaises

La Congolaise fait l’objet d’une scandaleuse exploitation par les patrons d’orchestres et par toute l’organisation du show-biz en République Démocratique du Congo (RDC). Ces spectacles de mauvais goÁ»t ont curieusement lieu dans l’indifférence générale : l’Etat se tait et laisse faire. Tout comme le font les femmes activistes, ainsi que les organisations de défense des droits des femmes qui prétendent pourtant s’impliquer dans le combat du genre.