Gender Aware

Why Daily News thrives against all odds Name of publication: Daily News Date: 9 April 2015

Why Daily News thrives against all odds Name of publication: Daily News Date: 9 April 2015

Name of article: Why Daily News thrives against all odds Name of publication: Daily News Date: 9 April 2015 Country: Zimbabwe Theme: Gender Equality Skills: Language Genre: News GEM classification: Gender Aware Description: This is a profile of Associated Newspapers of Zimbabwe (ANZ) Group Chief Operating Officer, Sharon Samushonga, who has managed to lead the […]

Let’s fight sex-related violence (GBV gender aware)_Zambia Daily Newspaper_13 April 2015

Name of article:  Let’s fight sex-related violence (GBV gender aware) Name of Publication: Zambia Daily Mail Newspaper Date: 13 April 2015 Country: Zambia The story calls on stakeholders to fight sex related cases which are on the increase in Zambia. This story is gender aware story that gives an account of the experience of a […]

Sexual and gender based violence in Uganda

A just society where there is gender equality & equity. To promote women’s empowerment, gender quality and equity through advocacy, networking and capacity building of both women and men.

Bénin: Trois femmes candidates Á  l’élection présidentielle du 28 février

Bénin: Trois femmes candidates Á  l’élection présidentielle du 28 février

Cotonou, 25 janvier : Trois femmes sont dans le starting-block sur un total de 48 candidats retenus par la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA) pour l’élection présidentielle du 28 février 2016 au Bénin. Parmi elles, on retrouve deux habituées : Marie Elise Gbedo et Célestine Zanou. Elisabeth Agbossaga Djawad en est Á  sa première participation dans cette course Á  la magistrature suprême. Dans ce podcast, Isabelle Otchoumare nous fait découvrir ces trois battantes qui font la fierté des femmes comme des hommes au Bénin.

Burkina Faso : les écoles inclusives se révèlent un succès pour les enfants porteurs d’un handicap

Burkina Faso : les écoles inclusives se révèlent un succès pour les enfants porteurs d’un handicap

Selon les derniers chiffres du ministère de l’Education nationale, le Burkina Faso enregistre un taux de scolarisation brut de 82%. Selon ces mêmes données toutefois, 18% des enfants portant un handicap sont laissés sur le carreau. Cette réalité a fait que le ministère de l’Education nationale s’est inscrit dans une dynamique d’aménagement de classes inclusives pour un maximum d’enfants porteurs d’un handicap au sein du système éducatif classique. L’éducation inclusive a donc été lancée dans ce pays avec le concours des instituteurs et autres enseignants mais aussi des organisations non gouvernementales. L’expérience est concluante jusqu’Á  présent, surtout eu égard aux excellentes performances réalisées par certains enfants porteurs d’un handicap, notamment les filles qui brillent d’année en année. Dans ce podcast, Séry Baoula fait le point sur le succès de l’éducation inclusive Á  Ouagadougou pour le compte de Genders Links.

Bénin : La femme, la première accusée dans les cas de stérilité dans le couple

Cotonou, 14 janvier: La fécondité de la Béninoise demeure encore relativement élevée puisqu’elle donne naissance en moyenne Á  4,9 enfants durant sa vie féconde, selon l’Enquête Démographique de Santé de l’Institut National des Statistiques et de l’Analyse Economique datant de 2012. Les mêmes sources évoquent une fécondité précoce relativement élevée, soit 94% chez les 15-19 ans, qui augmente très rapidement pour atteindre son maximum Á  25-29 ans Á  251% et qui, par la suite, décroît régulièrement pour atteindre 17% chez les 45-49 ans. Mais un certain nombre Béninoises sont privées du bonheur de l’enfantement en raison de la stérilité dans le couple.

Côte d’Ivoire : Les droits des prisonniers bafoués

Côte d’Ivoire, 5 janvier: En Côte d’Ivoire, pays d’Afrique de l’Ouest, il existe plusieurs textes de loi censés régir le traitement Á  être accordés aux hommes comme aux femmes incarcérés mais leurs droits sont bafoués en permanence. Les conditions de détention sont exécrables dans les prisons ivoiriennes. Augustin Tapé effectue un état des lieux de ces conditions de détention avec des activistes des droits de l’Homme qui soutiennent les détenus et défendent leur cause.

Affaire Narayen v/s le cerveau

Port-Louis, 14 décembre : La phrase «J’aurais voulu que mes seins soient mon cerveau » imprimée en rouge sur des t-shirts, c’est l’une des dizaines de publicités que la Media Watch Organisation et Gender Links ont réussi Á  faire interdire avec le concours de Vidya Narayan. Cette publicité avait été placardée dans toute l’île sur des poubelles et même devant des bâtiments très connus comme l’institut de formation de De Chazal Du Mée (DCDM) Á  Quatre-Bornes, devant la mairie de Port-Louis, devant le théâtre de la capitale, devant le Jardin de Pamplemousses et sur d’autres poubelles.

Maurice : Les technologies de l’information et de la communication sont des armes Á  double tranchant

Maurice : Les technologies de l’information et de la communication sont des armes Á  double tranchant

Port-Louis, 9 décembre : L’intimidation ne date pas d’hier. Sous forme de lettre anonyme, d’appel anonyme ou de racket Á  la sortie de l’école, l’intimidation s’est transportée sur Internet avec l’explosion des réseaux sociaux. A l’instar du très célèbre site Facebook dont l’utilisation première permet de rester en contact avec ses amis et sa famille Á  travers le monde. Mais hélas, force est de constater que ce réseau social est depuis quelques années, utilisé pour harceler et faire du chantage, dénigrer, inciter Á  la débauche ou encore, pour diffuser le plus largement possible, toute sortes de méchancetés pour porter atteinte Á  la dignité et Á  la vie privée d’une personne dans le but de lui nuire.

Madagascar : L’Église catholique passe Á  l’offensive par rapport au VIH

Les mots VIH et SIDA font peur Á  Madagascar. Depuis la crise de 2009 jusqu’Á  présent, la sensibilisation en vue de lutter contre cette pandémie s’est atténuée : moins de communication en audiovisuel, moins de communiqués sur les ondes radiophoniques et moins de conscientisation Á  propos du dépistage volontaire. C’est l”Église catholique qui tire la sonnette d’alarme face aux 5% de personnes vulnérables vivant avec le virus. Le point Á  l’occasion de la Journée mondiale du VIH/SIDA.