06497_resized_baro-mada

Baromètre de la SADC sur le Genre et le Développement Madagascar 2012

R200.00

Madagascar a encore un long chemin à faire avant d’atteindre les objectifs fixés à l’échéance de 2015 par le Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement. Cependant, dans un contexte de crise sociopolitique qui affecte le pays depuis trois ans, les progrès enregistrés, bien que timides, sont louables. Cette crise a été à la fois un obstacle et une opportunité
pour l’avancement de l’égalité de genre dans le pays.

Madagascar Barometer 2012

Category:

Product Description

Madagascar a encore un long chemin à faire avant d’atteindre les objectifs fixés à l’échéance de 2015 par le Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement. Cependant, dans un contexte de crise sociopolitique qui affecte le pays depuis trois ans, les progrès enregistrés, bien que timides, sont louables. Cette crise a été à la fois un obstacle et une opportunité
pour l’avancement de l’égalité de genre dans le pays.

Dans son histoire, le pays n’a jamais connu autant de mobilisation de la société civile, en particulier celle engagée dans la défense des droits des femmes, pour influencer et impulser le changement dans ce domaine. L’Alliance pour le Protocole de la SADC sur le Genre et le Développement en fait partie. L’organisation locale qui la représente, la Fédération pour la Promotion Féminine et Enfantine (FPFE), fait désormais partie du Conseil National des femmes de Madagascar (CNFM),
donnant une nouvelle dimension à la lutte menée en commun. Utilisant les différents instruments internationaux sur l’égalité de genre que le pays a signés et/ou ratifiés (CEDEF, OMD, etc.), la société civile n’a pas été handicapée par le fait que Madagascar n’ait pas encore ratifié le Protocole. Mais en même temps, elle mène une lutte incessante pour sa ratification.

Additional Information

Publication

Publisher Gender Links
Year of Publication 2012

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “Baromètre de la SADC sur le Genre et le Développement Madagascar 2012”

Your email address will not be published. Required fields are marked *