SADC and Gender Protcol

VI Cimeira Nacional de Boas Práticas sobre a Implementação do Protocolo da SADC sobre Gênero e Desenvolvimento Pós-2015

By: Graça Maria– Maputo: 27th August 2019: Decorre desde ontem em Maputo, a VI Cimeira Nacional de Boas Práticas sobre a Implementação do Protocolo da SADC sobre Gênero e Desenvolvimento Pós-2015, no âmbito de Saúde Sexual e Direitos Reprodutivos e Combate a Uniões Prematuras. O evento está a ter lugar no Hotel Cardoso, e conta […]

Moçambique: Académicos são pelo respeito dos direitos humanos

Moçambique: Académicos são pelo respeito dos direitos humanos

Maputo, 30 de Março: “Devemos criar um pensamento africano sobre direitos humanos”, defende Josué Bila, Jornalista e Activista de Direitos Humanos.
O Artigo 11 º da Constituição da República de Moçambique (CRM) enuncia que o estado deve garantir a protecção dos direitos humanos dos cidadãos. A sua alÁ­nea “e”, o artigo enuncia a necessidade da “defesa e a promoção dos direitos humanos e da igualdade dos cidadãos perante a lei”.

Moçambique é o paÁ­s com maior número de mulheres no parlamento

Moçambique é o paÁ­s com maior número de mulheres no parlamento

Maputo, 30 de Março: Moçambique é o paÁ­s lusófono com o maior número de mulheres no parlamento, com 39.6 por cento dos duzentos e cinquenta deputados.
A nÁ­vel mundial, Moçambique ocupa o décimo terceiro lugar, enquanto Angola fica na décima nona posição, com 36.8 por cento.
Cabo Verde ocupa o sexagésimo terceiro, com uma Assembleia Nacional constituÁ­da por 20.8 por cento de mulheres.
A Moçambique seguem-se, por ordem decrescente, Timor-Leste, Angola, Portugal, Guiné Equatorial, Cabo Verde, São Tomé e PrÁ­ncipe, Guiné-Bissau e Brasil.
O Brasil, que ocupa a última posição entre os paÁ­ses lusófonos, estÁ¡ no centésimo décimo sexta lugar, com nove por cento de mulheres na Câmara dos Deputados e treze ponto seis por cento de mulheres do Senado Federal.

CSW59: Género, mÁ­dia e comunicação são intrÁ­nsecos a quem somos!

CSW59: Género, mÁ­dia e comunicação são intrÁ­nsecos a quem somos!

Nova Iorque, 15 de Março: HÁ¡ vinte anos atrÁ¡s, eu era uma jovem jornalista que trabalhava para o Serviço Feminino de Feature, com sede em Nova Dehli, onde produzia um jornal diÁ¡rio em Pequim. Não tÁ­nhamos E-Mail. TÁ­nhamos que ir de autocarro de Hourou preencher cerca de três horas de distância, para a principal reunião da ONU, para de lÁ¡ enviarmos as nossas notÁ­cias e reportagens. Na época havia conservadores prontos para desvalorizar os frÁ¡geis ganhos das mulheres. Hoje, pode-se dizer, tanta coisa mudou, mas muito continua na mesma!

South Africa: Launch of the 2014 SADC Gender Protocol Barometer

South Africa: Launch of the 2014 SADC Gender Protocol Barometer

Pretoria, 29 August: EU delegation to South Africa, Cristophe Lerose made remarks during the launch of the 2014 SADC Gender Protocol Barometer at the British High Commission on Monday evening.

SADC and Gender Protocol Home Article

SADC and Gender Protocol Home Article

The SADC Gender Protocol Campaign Programme seeks to advance gender equality by ensuring accountability by all SADC Member states and ensuring that they deliver on the 28 substantive time-bound targets to be achieved by 2015. The SADC Protocol on Gender and Development was finally adopted on 17 August 2008. The signing of the Protocol was a victory for women of the region, but it also meant the beginning of another process as the focus turned to ratification and implementation of the 28 time-bound targets.

August 21, 2012

Monique Ohsan-Bellepeau: Une femme a la State House_Le Dimanche/L’Hebdo

Elle a été la première femme Á  accéder Á  la vice-présidente de la République de Maurice. Mais, avec la démission de Sir Aneerood Jugnauth, Monique Ohsan-Bellepeau devient aussi la première Á  atterrir a la tète de l’état. Elle y assure la suppléance, comme le souligne le communique émis par la présidence, samedi.
Elle a assumé ce rôle a plusieurs reprises, notamment en novembre 2010, lorsque SAJ était en visite officielle en Inde, et en janvier 2012, pendant que le président se remettait d’une intervention chirurgicale. Néanmoins, tout le monde reconnaitra qu’il y a une grande différence entre remplacer un titulaire qui s’absente momentanément et occuper temporairement les fonctions d’une personne qui a soumis sa démission. Pour l’instant, sa suppléance va durer au moins deux semaines, puisque le Premier ministre a confirme que c’est elle qui donnera lecture du discours-programme le 16 avril prochain, a l’ouverture de la nouvelle session de l’Assemblée nationale…

Leela Devi-Dookun-Luchoomun: « La population n’a aucun problème Á  élire une femme »._Le Defi Quotidien

Leela Devi-Dookun-Luchoomun, vice-présidente du Mouvement socialiste militant (MSM) et présidente de l’aile féminine de ce parti, était invitée du Grand Journal, mardi. Au cours de l’émission, elle a partagé son point de vue sur la société.
Comment pourriez-vous vous définir ?
Je suis une battante une personne qui a cÅ“ur a l’égalité des chances pour tous. Je pense que cela devrait être un élément essentiel dans la vie de chacun. Nous devrions tous Å“uvrer dans ce sens afin d’obtenir le respect que chacun mérite.
Quel est votre objectif en tant que présidente de l’aile féminine ?
Les femmes du MSM croient en la reconnaissance de l’individu, les capacités et les compétences de la personne. Il faut reconnaitre que le rôle des femmes et la position qu’elles occupent dans la société. Au sein du parti, nous sommes satisfaits du rôle que la femme occupe dans toutes les instances depuis la dernière décennie. Et nous croyons que cela doit continuer dans toutes les sphères de la vie sociale.

Journée Mondiale de la Terre : Des villages écologiques pour un environnement sain._Le Defi Quotidien

Le rapport du consultant Mott MacDonald pour développer le projet Maurice Ile Durable Policy sera prêt d’ici juin. Les recommandations de ce rapport seront incluses dans le budget 2013 des ministères.
Tels sont les propos de Devanand Virahsawmy, Ministre de L’environnement et du Développement durable, a l’occasion de la Journée mondiale de la Terre qui est célébrée ce lundi. Une cérémonie protocolaire s’est tenue dimanche Á  l’Hôtel de ville de Port-Louis.
La cérémonie a été organisée conjointement par le ministère de l’Environnement et du Développement Durable, le ministère des Arts et de la Culture et la Mairie de Port-Louis. Elle comprenait la mise en terre d’un arbre appelé «Ashoka » (baobab) dans la cour du musée national d’Histoire, La Chaussée et un autre au Jardin de la Compagnie. Notons que l’Ashoka peut vivre plus de 200 ans. La légende veut que le Bouddha soit ne sous un arbre de ce type a Lumbini, au Népal.
Le ministre Devanand Virahsawmy rappelle que le projet Maurice Ile Durable a été lance en 2008. Six personnes y travaillent en collaboration avec le consultant Mott Mac Donald. Il est prévu cette année la construction de villages écologiques Á  Pointe-aux-piments, Panchavati et Rivière-Cocos Á  Rodrigues. « Ce projet permettra Á  la population de vivre dans un environnement sain », soutient le ministre de l’environnement. « D’autre projets prévoient la récupération de l’eau de pluie pour arroser les plantes avec ; la distribution de poubelles et le compostage. » « Les Mauriciens sont invites Á  ne plus utiliser les sacs en plastique et de préférer les sacs en tissu », insiste Devanand Virahsawmy. « Certains Hypermarchés offrent des sacs en papier Á  leur clientèle. Il faut garder notre planète propre et chacun d’entre nous doit assumer ses responsabilités. Evitons les produits chimiques et cultivons des plantes pour valoriser l’environnement », ajoute le ministre.

Consolider Maurice Comme centre financier international_Le Matinal

Internationalizing the stock Exchange, creating substance- capitalising on Africa’s potential. Tel était le thème choisi par la stock exchange of Mauritius jeudi après-midi pour parler des stratégies établies par le bourse pour consolider la position de Maurice en tant que centre financier international et de faire de Maurice la meilleure juridiction pour les investissements en Afrique.
Lors de cet événement assiste par des professionnels du monde de la finance, Clairette Ah Hen, directrice générale de la Financial Services Commission a soutenu que le dynamisme d’interventionaliser les bourses vient d’investissements se font de plus en plus sur une base globale que nationale. De ce fait, l’information Á  temps est concise et devient crucial pour les investisseurs puissent prendre leurs décisions. « Maintenir l’infrastructure domestique est un grand défi pour quelconque autorité politique mais la connexion transfrontalière est encore un défi plus considérable », fait-elle ressortir.
Clairette Ah Hen indique que depuis les dernières années le changement s’opère Á  un niveau particulièrement rapide. L’Afflux de la nouvelle technologie a fait de l’échange un exercice plus rapide et plus dépendant sur les ordinateurs. La combinaison de nouveaux participants du marche et de la croissance de nouvelles stratégies d’échanges ont conduit a la croissance de l’internationalisation des marches avec plus d’impact financiers ne connaissant pas de frontières, a-t-elle explique.